Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 14:04

Accueil, écoute et convivialité, des mots importants pour le Secours catholique qui tiendra dimanche, à l'Enclos, une permanence pour recevoir des dons.

Une journée solidaire pour les plus démunis

Publié le 16/11/2013

Par Courrier picard

 

| CORBIE |

 

La porte sera encore grande ouverte tout cet hiver au Secours catholique qui organise ce dimanche une opération de solidarité dans l'Enclos.

En effet, les bénévoles du Secours catholique tiendront une permanence de 9 heures à 16 h 30 pour recevoir des dons, organiser une tombola et vendre des objets et des vêtements.

De graves problèmes

de précarité

« C'est pour nous la journée nationale de solidarité, explique Monique Démaret, responsable de l'antenne de Corbie. Ces dons nous permettent ensuite de pouvoir faire des aides alimentaires ou de débloquer des situations urgentes. »

Car dans une agglomération comme Corbie-Fouilloy, même s'ils ne sont pas toujours visibles, de graves problèmes de précarité se posent régulièrement. « Nous sommes ici à l'écoute des gens, notre local sert à tisser des liens, à percevoir les besoins de ceux qui viennent s'y réchauffer en buvant un café. Nous travaillons en liaison avec les assistantes sociales du secteur, la mairie, le centre communal d'action sociale, et les autres structures comme l'épicerie solidaire ou les Restos du cœur », précise Bernard Brochot, l'un des bénévoles.

Ce sont en moyenne 200 personnes qui viennent chaque année frapper à la porte du local. Presque la moitié est en grande précarité. « Il arrive aussi, il faut le savoir, que des gens dorment dans la rue, dans un couloir ou une habitation non chauffée. Le lendemain matin, après une telle expérience dans le froid, ils viennent chercher des vêtements chauds. Parfois des jeunes sans travail sont exclus de leur famille. Ils viennent nous parler. Ensuite avec le retour de la belle saison on voit moins de monde », témoignent Monique et Bernard, toujours attentifs à ceux que la crise frappe soudainement et qui ne sont pas prêts à faire face.

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans NOVEMBRE 2013
commenter cet article

commentaires