Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2006 3 28 /06 /juin /2006 00:25
Inauguration de l'école BORD DE L'ANCRE
rue Zéphyr Marcille

et de la passerelle rue de Pont-Noyelle

Le samedi 17 juin 2006 à 11h30
 
 

Quelques personnalités du coin...

 

le préau



Partager cet article
Repost0
27 juin 2006 2 27 /06 /juin /2006 00:52

 

EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DE LA DERNIERE SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DE CORBIE LE 22 MAI 2006

"ADMINISTRATION GENERALE – COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE SOMME – TRANSFERT DE CHARGES

Monsieur le Maire rappelle que le conseil de communauté a délibéré le 23 mars dernier sur le transfert de charges.

Il indique que par lettre de la préfecture adressée à la ville de Corbie, il s’avère que les deux agents titulaires détachés de la ville de Corbie à la piscine Calypso jusqu’au 28/02/2006 doivent réintégrer la communauté de communes.

En application des dispositions du - V - de l’article 1069 nonies C du Code Général des Impôts, la communauté de communes du Val de Somme qui perçoit la T.P.U. au lieu et place des communes membres est tenu de leur verser une attribution de compensation laquelle peut au cours des années ultérieures être réduite par la communauté de communes dans différents cas notamment lors de chaque nouveau transfert de charges.

Ce qui est le cas avec le transfert d’agents de la ville de Corbie au sein de la communauté de communes du Val de Somme qui entraîne une modification de l’attribution de compensation actuelle.

La commission locale d’évaluation des charges a été consultée et a proposé une réflexion financière à partir de cette nouvelle charge comme cela s’est effectué lors de la modification des statuts ou suite à l’arrivée de nouvelles communes.

Les charges annuelles sont de 80 000 € en année pleine selon les données ci-dessous :

Nom et prénom
de l’agent Statuts/ catégorie Indice
Brut Indice
Majoré
CHEVALIER Jean-Paul T 612 513
MERCIECA Florence T 612 513

A ce jour aucun emploi n’étant vacant et les intéressés refusant d’intégrer la piscine avec le nouveau délégataire Com. Sport.

En application de l’article 67 alinéa 2, le fonctionnaire est maintenu en surnombre pendant 1 ans à la collectivité, communauté de communes du Val de Somme dans les conditions prévues à l’article 97 de la loi du 28 janvier 1984.

Au terme de ce délai, ces agents seront intégrés au centre de gestion entraînant une surtaxe de 50 % pour 2007 et 2008, soit une charge nette de 120 000 €.

Le différentiel sera alors abondé par le budget de fonctionnement de la communauté de communes.

Le transfert de charges n’interviendra pas.

Pour la 3ème année, les charges seront réduites.

Les charges transférables seront alors réexaminées à la baisse par ladite commission.

Le tableau annexé à la présente délibération reprend les charges actuelles de la piscine majorées de 80 000 € qui sont répartis de la façon suivante suite aux propositions formulées par le bureau réuni le 8 mars et la commission locale de transfert des charges réunie le 15 mars.

Soit pour Corbie 50 % (40 000 €) : 6,33 € par habitant
Pour les 30 autres communes 50 % (40 000 €) : 2,35 € par habitant

Il vous est donc proposé de donner votre accord pour revoir le transfert de charges selon la répartition suivante :

40 000 € à la charge de la ville de Corbie.
40 000 € à répartir entre les 30 autres communes sur la base du tableau joint en annexe.


Un débat s’engage entre Monsieur le Maire et Monsieur Antoine qui souhaite obtenir un complément d’informations :

En 2001, les maîtres nageurs ont accepté pour une durée de cinq ans, un détachement avec la société Vert Marine (gérant en délégation de service public la piscine intercommunale Calypso).

En 2006, ils ont souhaité comme leur statut le leur permet de ne pas renouveler ce détachement avec le nouveau fermier.

La communauté de communes ne possédant pas de postes correspondants à leur profil, les deux maîtres nageurs se retrouvent à la charge de la collectivité en surnombre pour une durée d’un an.

A l’issue de ce délai, les agents seront intégrés au centre de gestion entraînant une surtaxe de 50 % pour 2007 et 2008. Pour la 3ème année, les charges seront réduites.

Les deux agents ont décidé de ne pas renouveler leur détachement, c’est un choix qui pèse financièrement pour la communauté de communes.

Actuellement les agents sont payés en surnombre. Avec leur mise à disposition au centre de gestion, ils auront la possibilité de refuser trois postes correspondants à leur grade.

Cette situation entraîne donc un transfert de charges qui se répercute de la façon suivante : 6,33 € par habitant pour la commune de Corbie et 2,35 € par habitant pour les 30 autres communes membres de la communauté de communes. La ville de Corbie prenant à sa charge la moitié de ce transfert de charges.
Adopté par 21 voix POUR – 4 Abstentions et 1 voix CONTRE. "

Mon sentiment : Les habitants du canton de Corbie peuvent se poser la question "Comment en est-on arrivé là?" J'ai donc demandé à Monsieur le Maire Alain BABAUT de fournir une explication claire sur ce sujet.Cette situation était à prévoir, d'ailleurs elle n'aurait jamais dû exister, une décision non prise il y a quelques années par Monsieur le Maire Alain BABAUT qui maintenant est lourde de conséquences sur le canton.A propos de la décision des maîtres nageurs, personne n'a le droit de leur faire de reproches ou de les juger. Il sont dans leurs droits de changer leur situation, c'est légal.C'est une affaire à suivre mais si vous voulez vous pouvez toujours mettre vos commentaires, osez dire ce que vous pensez de la politique de Corbie!

Partager cet article
Repost0
23 juin 2006 5 23 /06 /juin /2006 23:51
Société
  réactualiser imprimer
Pierre de Poret, président de la Fédération française des banques alimentaires : « On ne peut plus continuer comme cela »
le 16/06/06

Réaliser une enquête sur la précarité en interrogeant ceux qui la vivent au quotidien. Telle a été la démarche de la Fédération française des banques alimentaires (FFBA) qui a ainsi voulu mieux connaître la situation des personnes bénéficiant des aides alimentaires ainsi que les attentes de ceux qui les accueillent (associations et centre communaux d’action sociales partenaires de la FFBA). Au final, les résultats ne font que constater une réalité bien connue des acteurs sociaux, mais pas forcément toujours visible pour la population, tirant ainsi une nouvelle fois la sonnette d’alarme, et ce, face à un Etat de plus en plus désengagé.



« Ce qui nous frappe, c’est un environnement social qui se dégrade » déplore Pierre de Poret , président de la Fédération française des banques alimentaires (1), à la lecture des résultats de l’enquête nationale indépendante réalisée par l’Institut CSA à la demande de sa fédération. « On ne peut pas continuer comme cela ». Comportant deux parties -d’une part la situation et les attentes des associations et centres communaux d’action sociale, d’autre part le portrait des personnes accueillies-, la synthèse de cette étude sera disponible dès le 19 juin sur le site Internet de la FFBA, mais les premiers résultats publiés ont de quoi inquiéter et démentent quelques idées reçues.

En 2005, les 79 banques alimentaires réparties sur tout l’hexagone ont distribué 71000 tonnes de denrées (équivalant à 179 millions d’euros) à 4 680 associations et organismes sociaux. Ainsi tout au long de l’année, environ 744 000 personnes ont pu bénéficier de cette aide alimentaire représentant l’équivalent de 142 millions de repas.

Selon le sondage réalisé au cours du mois d’avril 2006, plus de la moitié des personnes ont recours aux aides alimentaires depuis plus d’un an, 5% depuis plus de 10 ans. Selon Pierre de Poret, « la demande est en augmentation ».
Au niveau national, la moitié de ces bénéficiaires vivent seules sans enfant, et près d’un quart sont chef d’une famille monoparentale. La plupart (1 personne sur 2) est âgée entre 26 et 50 ans et 72% sont de nationalité française.

Parmi les bénéficiaires de l’aide alimentaire, une part importante est peu insérée socialement : 43% reçoivent le RMI ou des allocations diverses tandis que 10% sont chômeurs. Pourtant, près de 1 personne sur 10 (9%) est salariée et 16% sont retraités. De même, loin des idées reçues, l’enquête relève que la plupart ne sont pas « sans domicile » : 67% ont un logement durable.

En Ile-de-France, la situation est particulièrement préoccupante car regroupant de nombreuses personnes en difficulté. La population aidée y est nettement plus jeune (48% des bénéficiaires ont moins de 18 ans). De plus, 33% n’ont pas de logement (contre moins de 10% au niveau national) et 58% sont étrangers, venant pour moitié de pays hors UE.

Côté associations, l’étude confirme la nécessité d’une action qui dépasse le cadre de la distribution de denrées : action sociale, développement de la santé, de l’aide à la réinsertion, de l’accompagnement, … Pour Pierre de Poret, « il s’agit d’adapter l’aide à chaque personne, en action combinée avec les travailleurs sociaux, pour éviter la tentation de l’assistanat. Il faut donc accentuer nos actions de formation à destination des bénévoles ».
Et celui-ci de tirer la sonnette d’alarme sur les conditions de plus en plus difficiles des acteurs sociaux : « on ne peut passer sous silence le manque de moyens des associations pour répondre en terme de qualité et de quantité à la demande (…). Nous interpellons donc les pouvoirs publics, qui ont délégué leurs actions sociales, mais qui se soucient assez peu des conditions dans lesquelles celles-ci s’exercent. Ils doivent donner les moyens à nos partenaires, ne pas les laisser se débrouiller seuls. Ils sont responsables ».

Nolwenn Macouin


(1) La fédération française des banques alimentaires (FFBA) regroupe aujourd’hui 79 banques alimentaires sur l’ensemble du territoire français. Celles-ci collectent gratuitement des denrées auprès de plusieurs sources d’approvisionnements (producteurs, industrie agro-alimentaire, grande distribution, Union européenne, grand public). Ensuite, elles partagent ces denrées avec un réseau de 4 700 associations et organismes sociaux de proximité. Un tiers sont des associations indépendantes, un tiers sont des CCAS (centres communaux d’action sociale) et moins d’un tiers appartiennent à un réseau associatif national.
Partager cet article
Repost0
3 juin 2006 6 03 /06 /juin /2006 12:43
Commémoration de l'appel lancé par le Général de Gaulle aura lieu le
Dimanche 18 juin 2006

Déroulement de la manifestation :
  •  
    • Rassemblement place de la République à 10 h45
  •  
    • Dépôt de gerbe au Monument aux Morts
  •  
    • Lecture du message de commération
Partager cet article
Repost0
2 juin 2006 5 02 /06 /juin /2006 23:07

Inauguration du Jardin Pédagogique de l'école La Caroline
rue Sadit carnot
Le samedi 10 juin 2006 à 11H30

Un grand bravo à toute l'équipe pédagogique, aux enfants de l'école ainsi qu' à toutes les personnes ayant participées à la réalisation de ce jardin pédagogique de La Caroline.
Voici un avant goût du travail avec cette photo
et retrouver les autres dans l'album "Coup de coeur".
Venez le visiter!
Partager cet article
Repost0
31 mai 2006 3 31 /05 /mai /2006 01:49

Réunion de préparation de la Fête dans la Rue

organisée par la ville de Corbie le samedi 24 juin2006 aura lieu le :

Vendredi 9 juin 2006 à 19h30

dans la salle de l'Enclos de Corbie

Partager cet article
Repost0
31 mai 2006 3 31 /05 /mai /2006 01:20

La réunion afin de finaliser la manifestation organisée,

 le 23 septembre 2006, dans le quartier de la Neuville aura lieu le :

 Vendredi 9 juin 2006 à 18h30 dans la Salle de l'Enclos de CORBIE

Partager cet article
Repost0
31 mai 2006 3 31 /05 /mai /2006 01:12

Inauguration du Centre de Rééducation des 3 Vallées

le samedi 03 juin 2006 à 10H3O à CORBIE

Au programme la visite du Centre suivi de discours suivi d'un coktail

Partager cet article
Repost0
31 mai 2006 3 31 /05 /mai /2006 01:06

Réunion du Centre Communal d'Action Social

Jeudi 1er juin à 18h00

Ordre du jour

  • Lecture du procès-verbal de la réunion précédente
  • Secours en nature : nouvelles demandes
  • Placements handicapés
  • Bilan repas des Aînés
  • Questions diverses

N'hésistez pas à poster vos questions

A bientôt

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 02:02


 

ANTOINE Gérald

Conseiller municipal à Corbie

2001 au sein des commissions "Culture-Animation" et "Action sociale" à la mairie de Corbie.
En  2008 au sein des commissions  "Culture-Animation" et "Citoyenneté"





crédit photo©ANTOINE Gérald



Partager cet article
Repost0