Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 14:47

Touche pas à ma Picardie!

Après le discours de Hollande sur la fusion des régions, la question de la dislocation de la Picardie est posée. Mais, toujours vivace, l’identité picarde résiste à l’envahisseur : cette région n’est pas soluble. La preuve.

http://www.liberation.fr/video/2014/01/17/faut-il-sauver-la-picardie_973580

 

Repost 0
19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 14:36

Touche pas ma Picardie!...de Fanny Desbros

Quand Libération vole au secours de la Picardie...Par Jennifer Alberts

Après le discours de François Hollande, Libération a décidé de voler au secours de la Picardie. Sur son site Internet, le journal national a mis en ligne une petite vidéo pour prouver que "toujours vivace, l’identité picarde résiste à l’envahisseur: cette région n’est pas soluble".

http://www.liberation.fr/video/2014/01/17/faut-il-sauver-la-picardie_973580
Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 20:16

Nouveau clin d'oeil à l'amitié franco-australienne

Publié le 27/09/2013

Par Courrier picard

| VILLERS-BRETONNEUX |

Pleine d'énergie, Kaff-eine a symbolisé à sa manière cette histoire d'amitié.
Dans un périple qui l'a conduite à travers l'Europe pour plusieurs semaines, l'artiste australienne Kaff-eine a voulu laisser sa trace à Villers-Bretonneux sur un mur situé devant le marché couvert. Sa façon à elle de participer à l'amitié qui unit la commune et l'État de Victoria depuis bientôt 100 ans. « J'ai été très impressionnée par toutes les traces de l'Australie que l'on trouve à Villers-Bretonneux, dans l'architecture mais aussi dans les symboles, les représentations des kangourous et autres animaux emblématiques de notre pays. On en voit partout », confiait Kaff-eine, les bombes à la main.

Elle soulignait aussi les nombreuses marques de sympathie des Bretonvillois qui, souvent dans un anglais hésitant, sont venus l'interrompre dans son travail pour lui témoigner toute leur sympathie. « Regardez, il fait beau, les gens sont accueillants, vraiment j'adore mon job ! », lançait l'artiste professionnelle qui est venue cet été de Munich à la Normandie exprimer la tendresse qui ressort de ses créations. Une fresque qui sera vue à partir de l'an prochain par les milliers de participants aux cérémonies du centenaire. Une nouvelle trace d'une amitié solide.
Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:08

Une médiathèque pour tous

Publié le 30/09/2013

Par Courrier picard


| VAL DE SOMME |

La médiathèque propose une large palette d'activités et de nouveaux services à Corbie et dans les communes. Demandez le programme !

Les professionnels qui s'occupent de groupes ne sont pas oubliés.

La médiathèque est ouverte à tous, rappelle sa directrice Lucie Deswel, même à ceux qui pour un temps se sont éloignés des livres ! Ils peuvent venir sans obligation participer à nos ateliers et nos activités. » Tour d'horizon.



1 DE L'HUMOUR

Le Troisième Rendez-Vous Lecture en Picardie est pour bientôt. Le CR2L, Centre Régional Livre et Lecture en Picardie, propose lectures, contes et expositions avec trois rendez-vous décentralisés sur le territoire de la communauté de communes à Ribemont-sur-Ancre, Bonnay et Corbie. Une première approche de ce que pourrait proposer le réseau de bibliothèques à l'étude sur le Val de Somme.

2 UNE EXPOSITION

sur Gilles Bachelet, auteur-illustrateur pour la jeunesse tournera aussi dans les bibliothèques du territoire. Le 26 octobre, le créateur de Madame le Lapin blanc animera à la médiathèque un atelier d'illustration dès 14 h 30 suivi d'une séance de dédicaces.

3 DÉCOUVRIR LE FILM DOCUMENTAIRE

Le vendredi 15 novembre de 20 à 22 heures, la médiathèque participera au mois du film documentaire en partenariat avec la Bibliothèque départementale. Un film sera projeté : « Pop Up The Pops » raconte le parcours de professionnalisation d'un jeune groupe rennais. Puis un débat sera organisé après la projection en présence du réalisateur ou d'un intervenant de Cité Carter d'Amiens qui aide les jeunes groupes à se lancer et à réaliser leur premier album.

4 DES CONTES ET DES HISTOIRES

Un mercredi par mois, les plus jeunes, selon leur âge, peuvent profiter d'une séance de conte et pour fêter Noël. Le 21 décembre, ils seront invités à un merveilleux spectacle où ils redécouvriront de grands classiques comme Le Sapin d'Andersen ou Les Trois Messes basses, de Daudet. Les lectures destinées jusqu'alors aux personnes des maisons de retraite seront ouvertes également au public. Des échanges intergénérationnels auront lieu aussi autour des fables de La Fontaine.

5 DES JEUX ET ATELIERS

Innovation cette année, petits et grands pourront amener lors de certains créneaux, leurs jeux de société à la médiathèque pour jouer ensemble.

Après le succès l'an dernier de la création d'objets de décoration pour Noël, les ateliers manuels seront poursuivis.

Les ateliers Pop-up (voir encadré) auront lieu le mercredi. Les élèves des écoles et les groupes seront aussi accueillis.

Les classes du territoire pourront profiter de deux séances de travail encadrées à la médiathèque, le transport étant pris en charge par la Communauté de communes. Les groupes du Foyer de vie, de l'IMPRO, des centres de loisirs et des accueils périscolaires auront aussi la possibilité d'être accueillis



6 DE NOUVEAUX SERVICES

« Pour répondre aux besoins de tous ceux qui voulaient emprunter pour des groupes dans l'exercice de leurs métiers, nous avons mis en place une carte professionnelle d'emprunt qui est gratuite », explique Lucie Deswel, directrice de la médiathèque.

Par exemple les enseignants peuvent emprunter un livre par élève de leur classe ou une valise thématique de 15 à 30 titres.

Les Rendez-vous Lecture en Picardie - Bonnay : Allais... grement par la compagnie Labourlingue Théâtre, le vendredi 4 octobre, salle de la mairie

20 heures.- Corbie : Irremplaçables facéties par Anne Leviel, le mercredi 23 octobre à 15 heures à la médiathèque

- Ribemont-sur-Ancre : Au temps où les poissons volaient... par Ludovic Souliman, le mercredi 9 octobre à 15 heures au foyer rural.Réservation au

03 22 96 35 86.

Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:22


C'est une 21ème saison culturelle pleine de promesses qui s'annonce et je vous invite à en découvrir les différents rendez-vous dans le catalogue "SAISON CULTURELLE 2013-2014". Cette année encore, comme depuis plus de deux décennies, Corbie proposera des soirées représentant la diversité des expressions culturelles : musique, théâtre, spectacles pour le jeune public. En effet, pour nous l'éducation passe par la culture et l'accès à la culture pour tous est l'un de nos objectifs.

Accès à la culture pour toutes les générations et pour tous les publics. C'est pourquoi un dispositif a été créé afin de permettre aux familles comme aux personnes seules en difficulté d'assister à plusieurs spectacles à tarifs préférentiels au cours de la saison. Un partenariat avec l'association Ciné Dock permet de compléter l'offre par des séances de cinéma.

Cette politique volontariste a contribué à faire de Corbie une ville renommée dans le département pour ses actions culturelles. Une ville mais également un territoire, le Val de Somme, puisque des spectacles en décentralisation sont présentés dans les communes volontaires de la Communauté de Communes. Avec la construction du kiosque dans le parc réaménagé de la mairie, c'est un nouvel espace ouvert aux concerts et autres spectacles qui a été créé. L'association " kiosque 2000" travaille pour l'animer.

Soyez les bienvenus à Corbie et laissez-vous séduire par sa diversité culturelle au Théâtre Les Docks, à La Buanderie ou en extérieur avec son rendez-vous phare : la Fête dans la rue dont la 22ème édition se déroulera le samedi 28 juin 2014.

Alain BABAUT, Maire de Corbie, Président de la Communauté de Communes du Val de Somme

Repost 0
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:18

La ville soutient les associations 

19 Septembre 2013

 

La ville de Corbie - Soutien aux associations


Photo Copyright anthophotographie- Anthony bellaire.

Les 25 ans de Bidon fêtés avec démesure

Publié le 09/09/2013

Par Courrier picard

Grandiose ! Comme promis, le groupe de percussions métalliques Bidon a fêté, samedi soir, ses 25 ans dans la démesure. Une performance musicale et artistique célébrée dans la liesse.

Dès 19 h 30, les premiers spectateurs sont arrivés place Jean-Catelas où ils ont pu patienter grâce au groupe de percussions africaines Le Baobab Artistique.

À la tombée de la nuit les trois structures déambulatoires et leurs musiciens, diseurs, cracheurs de feu et autres personnages extraordinaires ont pris possession des rues, traversant la foule en musique. Une foule surprise et émerveillée devant tant de créativité et de démesure.

Une soirée conviviale, chaleureuse en toute simplicité à l'image des Bidonneurs qui nous étonneront toujours ! Vivement la prochaine édition qui s'annonce tout aussi grandiose.

Repost 0
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 19:02

  ANTOINE Gérald - élu à Corbie

Je suis membre élu

  • de la commission à la  Culture et à l'Animation
  • de la commission à l'Administration générale et à la Citoyenneté.
Repost 0
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 10:17

 

Ralentisseurs- Aménagements pour la sécurité de Corbie


 

2 nouveaux ralentisseurs à Corbie.
Ils doivent limiter la vitesse des automobiles sans décourager les“circulations douces” implantés dans des zones 30 ou 50km/h

Ralentisseurs - Aménagements pour la sécurité à Corbie
Ralentisseurs - Aménagements pour la sécurité à Corbie
Repost 0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 17:27

culture1-4678.JPG

Repost 0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 22:00

1797700990_3145666_1.jpg 

En haut, une étude préliminaire réalisée par les cabinets Traverse et OGI pour le compte du gouvernement australien et du conseil général de la Somme. En bas, le site tel qu'il est à l'heure actuelle.

 

Le Mémorial australien pris en otage

 

Publié le 01/07/2013

Par BENOÎT DELESPIERRE

 

| CENTENAIRE DE LA GRANDE GUERRE |

 

Le projet d'aménagement des abords du Mémorial australien de Villers-Bretonneux est menacé à cause d'une querelle entre le maire de Daours et un agriculteur.

 

C'est une histoire très française qui embarrasse l'ambassade d'Australie à Paris et plus encore le conseil général de la Somme.

 

En vue des commémorations du bicentenaire de la Première Guerre mondiale, le gouvernement australien a souhaité que soient aménagés les abords du Mémorial australien, situé sur la D23 entre Villers-Bretonneux et Fouilloy. Le projet est assez simple : il s'agit de reculer la route de quelques mètres, de créer un parvis face au site et, de part et d'autre, d'aménager des places de stationnement ainsi que des aires de retournement pour les bus. Le tout devant être achevé pour le 25 avril 2014, jour de l'Anzac Day.

 

Le gouvernement australien donne un million d'euros

 

Le gouvernement australien prend une part de l'opération - coté parvis -, à sa charge, pour environ un million d'euros. Le conseil général de la Somme assure la maîtrise d'ouvrage et les travaux routiers.

 

Pour rendre tout cela possible, il faut la signature de vingt-huit personnes, propriétaires ou locataires des terres agricoles, des parcelles de quelques centaines de mètres carrés.

 

Toutes ont donné leur accord, certaines en refusant même l'indemnisation proposée, en mémoire du sacrifice des enfants d'Australie venus mourir en France il y a un siècle.

 

Toutes ? Pas exactement. Stéphane Richard, agriculteur, refuse de donner son accord. Et ce à cause d'un conflit qui n'en finit pas avec le maire de Daours, Gérard Hollville, où se trouve son corps de ferme. Stéphane Richard et son père, Christian, veulent construire un nouveau hangar à l'arrière de leur exploitation afin de mettre celle-ci aux normes et développer de nouvelles activités.

 

Or, le maire de Daours a classé la parcelle concernée non pas en zone agricole mais en zone boisée, donc non constructible. Et depuis 2009, procès et recours se suivent. En désespoir de cause, Stéphane Richard tient désormais un raisonnement tout simple : « La conseillère générale Isabelle Demaison est une amie du maire de Daours. Qu'elle intervienne auprès de ce dernier pour que cesse cet abus de droit dont je suis victime. » Avant de s'excuser aussitôt : « Jamais on ne devrait en arriver là. J'en suis désolé pour nos amis australiens ! »

 

« C'est du chantage, jamais je ne céderai », répond par avance le maire de Daours, qui fait état... d'un autre conflit, avec la grand-mère de Stéphane Richard cette fois, à propos d'un autre terrain que celle-ci ne veut pas vendre à la commune.

 

Prise en otage elle aussi, la conseillère générale, Isabelle Demaison, a demandé une médiation à la Chambre d'agriculture où une réponse est d'ores et déjà prête à être signée par le président, Daniel Roguet. Selon les services de la Chambre, l'agriculteur en cause est parfaitement légitime à vouloir s'étendre et se développer.

 

Cela suffira-t-il à dégager une issue raisonnable dans un conflit où la raison semble particulièrement absente ? À ce jour, rien n'est moins sûr.

Repost 0