Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 18:29

La Libération de René Ossart

Publié le 03/09/2013

Par Courrier picard


| CORBIE |

Il avait 13 ans ce 31 août 1944. Mais depuis, il n'a cessé de compiler les faits et les souvenirs des uns et des autres. René Ossart connaît en détail la libération de Corbie. Il raconte.

Comme chaque année, le défilé commémoratif du 31 août est parti du pont de Rome, puis est passé sur le pont de l'écluse, deux ponts qui avaient été minés en 1944.

René Ossart, a participé comme chaque année au défilé commémoratif de ce 31 août 1944. Ce jour-là, les bombardements devenant plus intenses à l'approche de la libération, il était réfugié avec sa famille et plusieurs autres dans une villa, route de Vaux. Depuis, il a collecté les témoignages de personnes ayant vécu cette journée historique. Son témoignage est particulièrement précis. « Le 31 août 1944, à 8 heures, tous les hommes valides de Corbie sont convoqués place de la République. Encadrés par des soldats allemands plutôt désabusés, des centaines de Corbéens prennent le chemin de Daours pour creuser des trous permettant aux A llemands de tenir un front contre les Anglais. Devant le laxisme des gardiens, un grand nombre de Corbéens s'échappera et regagnera Corbie sans encombre.

« Le soir, Corbie était libéré »

En fin de matinée, des charges explosives installées sous les ponts de Rome et de l'écluse menacent de sauter. L'un des responsables FFI de Corbie confie à Gustave Poingt la surveillance du pont de Rome avec mission de le désamorcer. Plus loin, le pont de l'écluse détruit et reconstruit provisoirement en 1940, sera sauvé aussi grâce à l'intervention de Lucien Vivier. Ces actes courageux réalisés avec l'aide d'autres Corbéens restés anonymes, ont sauvé de la destruction un quartier de Corbie et permis à l'armée alliée de poursuivre sa route libératrice. La nouvelle se répand rapidement et d'un peu partout, les hommes disponibles demandent à prendre les armes pour participer à la libération. Mais des armes, les responsables des FFI n'en avaient pas beaucoup. Vers 15 heures des SS qui fuient à bord d'une automitrailleuse lourde, tuent d'une rafale Camille Roland, l'un des responsables locaux de la résistance sur le pont d'Amour enjambant la Boulangerie. Le véhicule allemand est incendié cent mètres plus loin sur le Chemin vert, face à l'actuel collège, par un tir de tank anglais qui le poursuivait. La nouvelle de la mort de Camille Roland, directeur des usines BVR, jette la consternation dans la population car tout le monde ignorait ses fonctions secrètes des résistants, même ses proches.

Mis à part quelques échauffourées éparses, il semble qu'il n'y ait pas eu de véritables combats dans Corbie, la plupart des soldats allemands ayant pris la fuite avant l'arrivée des alliés, les autres préférant ne pas livrer combat. L'excitation était grande, tous avaient l'impression de vivre un grand moment.

Pour les résistants, la mission du jour était de visiter les cantonnements des soldats. Ceux qui se cachaient se sont rendus sans résistance. Il n'aura fallu que quelques fanatiques pour semer la mort sur leur passage.

En fin d'après midi, les engins blindés traversaient la ville en direction de Franvillers. A Bonnay deux d'entre eux étaient pris pour cible par les Allemands, incendiés et leurs occupants tués. Le soir Corbie était libre et saluait dans l'allégresse les troupes alliées qui distribuaient sur leur passage cigarettes et chocolat.

Le lendemain, plus de cinq cents prisonniers allemands étaient rassemblés et le 2 septembre, ils étaient conduits en cortège à Amiens pour être remis aux autorités militaires. La ville était libérée mais les privations allaient encore durer longtemps. »

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 20:52

Donnez votre avis sur les chemins ruraux

Publié le 29/08/2013

Par D.V.


| CORBIE |

La mairie de Corbie a pris un arrêté municipal « d'ouverture d'une enquête publique en vue d'aliénation de chemins ruraux » (Photo d'illustration).
La mairie de Corbie a pris un arrêté municipal « d'ouverture d'une enquête publique en vue d'aliénation de chemins ruraux ». Les citoyens auront accès à tous les documents liés à ce projet, un plan de situation, une notice explicative et une fiche détaillée par chemin rural. De chemins, il s'agit du Bois de Corbie, de la Vallée Binet, du château d'eau de Lahoussoye à la Neuville-lès-Corbie (en partie).

Ces documents ainsi que le registre d'enquête (côté et paraphé par le commissaire enquêteur) seront disponibles en mairie durant toute la durée de l'enquête, depuis lundi jusqu'au 9 septembre inclus.

Chacun peut donc les potasser mais aussi y consigner ses observations sur le « registre d'enquête ». Il est également possible, comme le prévoit la loi, de formulez des remarques par courrier (adressées à la mairie avant clôture de l'enquête).

L'enquête achevée. Le commissaire dispose d'un mois pour transmettre le dossier au maire avec ses conclusions (argumentées). Un rapport là encore disponible au grand public. Au conseil municipal de délibérer (qui peut passer outre les conclusions du commissaire).

D.V.

Le commissaire sera présent le samedi 7 septembre de 10 à 12 heures. L'accès en mairie au registre se fera les lundis, mardis, mercredis et vendredis de 8 à 12 heures et de 14 à 17 heures, les jeudis de 8 à 12 heures et de 14 heures à 18 h 30, et le samedi 7 septembre de 10 à 12 heures.

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 00:38

La ville devient plus accessible

Publié le 26/08/2013

Par Courrier picard


 

| CORBIE |

Les travaux d'accessibilité et de mise en sécurité se poursuivent dans la ville. Cet été, un passage piéton a, par exemple, été surélevé devant l'école Roses de Picardie.

Le nouveau passage surélevé face à l'école Roses de Picardie permettra de mieux traverser la route et de sécuriser l'entrée.
Dès 2011, nous avons engagé une réflexion pour permettre à tous de se déplacer plus facilement dans la ville. Un premier diagnostic a été le point de départ de l'élaboration d'un plan d'accessibilité de la voirie et des espaces publics », rappelle Jean Delabroye, premier adjoint chargé des travaux de voirie.

Si pour 2015 les bâtiments et espaces publics doivent répondre à la réglementation concernant l'accessibilité des personnes handicapées, en ce qui concerne la voirie, les mises aux normes se font progressivement à l'occasion des travaux de rénovation.

30 à 40 % de la population concernée

« Élus, chefs de service et personnel technique, nous avons tous reçu une formation pour nous sensibiliser aux problèmes que peuvent rencontrer certains usagers et nous avons appris avec étonnement que cela concernait 30 à 40 % de la population », explique le maire adjoint. Tous ont découvert que la notion de handicap touche non seulement les personnes handicapées physiquement mais concerne aussi les handicaps intellectuels, sensoriels, les gens de petite taille, les personnes en surcharge pondérale, les personnes âgées, les femmes enceintes ou avec une poussette, les personnes transportant des bagages lourds ou ayant un caddie. « Nous avons établi des priorités en découpant la ville en 5 zones avec des itinéraires prioritaires. Pour le centre ville, les travaux d'accessibilité ont été faits en même temps que la place de la République et que la rénovation du parc et des accès de la mairie. Nous avons aussi défini des axes prioritaires qui vont du centre-ville vers la gare », explique l'adjoint en montrant comment un passage piéton surélevé comme celui réalisé devant l'école Roses de Picardie peut à la fois permettre aux personnes handicapées de traverser la chaussée sans descente de trottoir mais aussi casser la vitesse. Sur le plan de la sécurité, un aménagement pour l'arrêt des bus scolaires desservant le collège Sainte-Colette va être réalisé place Jean-Catelas. Le dossier concernant la passerelle qui enjambera la Somme en aval de l'écluse est en cours et les travaux devraient commencer au printemps. « Cela améliorera aussi le parcours piéton entre Fouilloy et la gare », fait constater l'adjoint en montrant le plan des rues qui feront l'objet de travaux.

Mais les caractéristiques de certaines rues, en pente ou étroites par exemple, ne permettent pas de les aménager en respectant les critères d'accessibilité demandés. « Nous y installerons des bancs pour y faire des pauses ou nous proposerons itinéraire alternatif ».
Itinéraire centre- gare : rue Léon-Curé, rue du Général Leclerc, rue du 4-Septembre, rue du Général de Gaulle

Itinéraire Centre-Zone A Sud : rue Jules-Lardière, rue du 8-Mai, rue Faidherbe, rue Truquin, rue Tierce, rue Victor-Hugo et rue Chantereine

Itinéraire Centre-zone B Ouest : rue Jean-Masse, rue Louise-Michel, rue Francisco Ferrer, rue des Frères Lemoine

Itinéraire Centre-Zone C Nord : chemin liaison piétonne, boulevard Camille-Roland, rue Gambetta, rue Paul-Baroux.
Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 18:39

culture1-4676.JPG

intervention de la gendarmerie

parcours, sumulateurs, prévention, interventions

Entrée gratuite nombreuses animations à Villers Bretonneux

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 18:22

culture1-4679.JPG

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 17:12

La kermesse clôt le centre de loisirs

Publié le 17/08/2013

Par Courrier picard

Hier, le centre de loisirs a fermé ses portes après une kermesse placée sous le thème de la mer. Un mois d'août plus calme qu'en juillet, durant lequel le nombre d'activités proposées n'a pas pour autant baissé.

Des photos prises durant les activités effectuées par les enfants étaient aussi exposées. Après un mois de juillet dédié au cinéma et réunissant plus de 180 enfants, le mois d'août était tourné vers la mer, se terminant avec une centaine d'enfants.
Parents et enfants ont répondu présent pour la kermesse du centre de loisirs qui s'est déroulée hier soir, clôturant ainsi, deux mois d'activités variées. Après avoir notamment visité Nausicaa, l'aquarium de Boulogne-sur-mer, ou même avoir fait du canoë pour les primaires, et être allé à la piscine pour les maternels, il était naturel que le thème de ce moment festif soit la mer. Quant aux deux directrices du centre, Marie Hariaux et Élizabeth Cremetz, elles se disent satisfaites de ces deux mois au cours desquels elles ont pu « mettre en place toutes les activités qu'elles ont souhaitées » et surtout, « établir une bonne communication avec les parents », notamment grâce à des soirées conviviales.
Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 10:42

20130425 192113

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
4 août 2013 7 04 /08 /août /2013 10:33

Pieces-jointes_201329-1-.jpg

 

20130507_192221.jpg

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 08:08

Corbie - Ecluse
Corbie - Ecluse
par ANTOINE Gérald Corbie

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 07:21

marché Corbie
marché Corbiemarché sur la place de la République à Corbie
ANTOINE Gérald Corbie

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans AOUT 2013
commenter cet article