Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 21:37

VILLERS-BRETONNEUX Deux pièces qui viennent de loin


 

Le père de Vicki Bennett a participé à «A mile of pennies» très jeune, en économisant ses pourboires quand il livrait du pain. Une très belle histoire.


Vicki Bennett et son mari Ian, de nationalité australienne, sont venus jeudi dernier à l'école Victoria avec une mission très particulière.
«Quelques jours avant de mourir, mon père Henry-George Mc Gregor, âgé de 90 ans, a déposé dans ma main deux pennies datant de 1913 et 1919 et m'a demandé de les apporter à l'école Victoria de Villers-Bretonneux » a raconté Vicki, très émue.
Son grand-père maternel William Mc Cauley avait participé à la Première guerre mondiale et quand il revint en Australie pour remercier les Français de leur générosité envers les combattants australiens, il mit un point d'honneur à participer à l'opération «A mile of pennies», montée pour reconstruire l'école de Villers-Bretonneux dévastée.
C'était un pari audacieux en1920 de lever ces fonds à l'approche de la grande récession. La somme rassemblée représenterait aujourd'hui environ 23 000 €. «Mon père, lui, était alors très jeune et il m'a raconté souvent avec fierté comment il avait participé à ce projet et comment il avait réuni ses fameux pennies, l'un après l'autre. En livrant du pain dans son quartier, il avait économisé ses pourboires et il a pu participer à la collecte faite par son école, Middle Park à Melbourne», a expliqué Vicki.

Puis, dans le musée franco-australien, situé au-dessus de l'école Victoria, elle a déposé chaleureusement les deux fameuses pièces de monnaie dans la main du directeur du groupe scolaire, Ludovic Holleville. Elles seront conservées précieusement au musée

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires