Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 15:18

Trois maisons s'embrasent à Corbie

Publié le 02/01/2014

Par BAKHTI ZOUAD le courrier picard.fr


| SOMME |

Deux maisons ont été détruites par un incendie et une autre très endommagée le 31 décembre à Corbie. Il n'y a pas eu de blessés. Un homme est en garde à vue.

Les deux maisons mitoyennes situées 18 et 20 rue du Pauchelet, ont été détruites par les flammes.

Un incendie s'est déclaré mardi 31 décembre à 21 h 50 à La Neuville, quartier de Corbie, à une vingtaine de kilomètres à l'est d'Amiens. Deux maisons ont été détruites et une troisième, non habitée, a été endommagée dans la rue du Pauchelet. Il n'y a pas eu de blessés.

Un couple de retraités, les époux Roussel, ont été relogés chez des proches tandis qu'un autre sinistré âgé d'une quarantaine d'années, chez qui le feu aurait pris, a été emmené par les gendarmes pour les besoins de l'enquête. D'ici quelques jours, un logement d'urgence meublé, actuellement occupé depuis septembre 2012 par une famille de sinistrés, sera libéré pour accueillir le couple de retraités, assure le maire Alain Babaut.

Un homme en garde à vue

« Tout a flambé à une vitesse folle, en à peine un quart d'heure, raconte René Roussel qui était devant la télé au moment des faits. Mon fils et ma belle-fille habitent juste en face, ce sont eux qui nous ont alertés après avoir entendu du bruit. On a juste eu le temps de sortir de la maison. » Le feu aurait vraisemblablement pris dans une maison voisine, au numéro 18. D'après M. Roussel, les flammes se sont propagées à la toiture d'une des maisons voisines, inhabitée, au numéro 16. « Puis, c'est notre maison au numéro 20 qui a été touchée », se désole M. Roussel en train de déménager les objets qui peuvent être encore sauvés. Dépêchés sur les lieux, les pompiers ont circonscrit l'incendie, mais n'ont pas pu sauver les deux maisons les plus touchées.

« Ce n'est pas étonnant, ce sont de vieilles bâtisses, les charpentes ont une bonne centaine d'années », souligne René Roussel qui a reçu, à deux reprises, la visite du maire-adjoint Jean Delabroye. « M. Babaut a pris de nos nouvelles également, il va nous aider, tout comme notre assureur. Je ne m'inquiète pas, il y a une solidarité qui s'organise », relativise le retraité qui a, malgré tout, beaucoup perdu.

« Nous avions acheté cette maison il y a six ans pour nous rapprocher de nos petits-enfants. J'avais fait beaucoup de travaux en isolant la toiture, en installant du chêne dans le salon et la cuisine et des volets roulants. »

Hier, mercredi 1 er janvier, le voisin chez qui le feu aurait pris était toujours entendu par les gendarmes qui mènent l'enquête pour déterminer les causes du sinistre. Il a été placé en garde à vue à Villers-Bretonneux.

 

BAKHTI ZOUAD

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans JANVIER 2014
commenter cet article

commentaires