Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 11:00

Lundi 23 Avril 2012, mis à jour à 08h55

PICARDIE Présidentielle : Hollande en tête, Le Pen fait jeu égal avec Sarkozy

Avec 26,59% des suffrages, François Hollande est en tête en Picardie (photo AFP)

Avec 26,59% des suffrages, François Hollande est en tête en Picardie (photo AFP)

Hollande devance légèrement Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen, tous deux au coude-à-coude en Picardie. Dans la Somme même schéma, tandis que dans l'Oise Sarkozy est en tête. Dans l'Aisne, Marine Le Pen est juste derrière François Hollande et devant Nicolas Sarkozy. Retrouvez tous les résultats du premier tour de l'élection présidentielle dans notre live.

Dans le Somme dimanche, les électeurs ont fait mentir les sondages nationaux, qui prédisaient une abstention élevée.

Et contrairement aux scrutins analogues de 2002 et 2007, c’est cette fois un candidat de gauche qui est arrivé en tête. François Hollande (28 %) a ainsi devancé Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen dans la plupart des grandes villes comme Péronne (29 %), Albert, Abbeville (31 %), Montdidier (32 %) ou Amiens (33 %). Une position qui permettra à certains de dire que cette parenthèse de 10 ans à droite s’est refermée dans un département sociologiquement à gauche.

Le Pen à 37,5 % au Crotoy

Derrière, les candidats de l’UMP et du FN se sont placés au coude à coude, (24% chacun environ).

Comme ailleurs, c’est surtout le score de Marine Le Pen qui aura retenu l’attention. De 10 points supérieurs à ceux réalisés par son père en 2007, il est également entre 3 et 4 points supérieurs à la moyenne nationale de ce premier tour 2012. La candidate frontiste s’est ainsi adjugé quelques pointes remarquables notamment sur le littoral, comme au Crotoy (37,5 %) ou Cayeux-sur-Mer (28,4 %).

Ceci étant, même dans les endroits les plus isolés, Marine Le Pen a fait des émules. À Epécamps, la plus petite commune de la Somme (avec 8 électeurs qui ont tous voté !), elle a obtenu cinq bulletins. Soit un score de final de 62 % !

Sarkozy en tête en dans l'Oise

Le premier tour de 2007, où il avait moissonné 32,87 % des suffrages, est bien loin. Dimanche soir, si Nicolas Sarkozy est de nouveau arrivé premier dans l’Oise, il a dû se contenter de 27 % des suffrages. Sur ses talons, Marine Le Pen a créé la surprise de la soirée, montant sur la deuxième marche du podium (25 %), renvoyant François Hollande en troisième position à une épaisseur de bulletin (24,90 %).

Comme d’habitude, le FN réalise ses meilleurs scores dans le Noyonnais, prenant la première place sur le canton de Noyon (26,53 %) et de Guiscard (32,33 %). En revanche, Marine Le Pen ne s’impose pas sur Noyon-ville, où la couleur politique de la commune est respectée avec un François Hollande qui trouve l’une de ses rares occasions de la soirée de passer en tête (28,88 %). Mais à Clermont, autre fief socialiste qui a porté Hollande sur la première marche (29,80 %), la leader du FN arrive seconde à presque 23 %. Un choc dans la commune du président socialiste de la Région Claude Gewerc. Enfin, à Marseille-en-Beauvaisis, Marine Le Pen pulvérise ses adversaires en arrivant nettement en tête à plus de 34 %.

Dans un contexte des plus délicats pour l’UMP, le secrétaire d’État aux Français de l’étranger peut se consoler : dans sa commune d’Agnetz, le candidat de la « France forte » arrive devant avec plus de 30 % des bulletins. Idem pour Éric Woerth qui dans sa ville de Chantilly voit le président sortant s’imposer à près de 40 %, un beau score de résistance pour lui. À gauche, la logique a encore été respectée à Chambly, la ville du seul député PS du département, Michel Françaix, où François Hollande s’impose à plus de 32 %.

Hollande devant chez Bertrand

Au niveau du département, François Hollande arrive en tête (27,10 %) des voix devant Marine Le Pen (26,33 %) et Nicolas Sarkozy (24,2 %).

A Saint-Quentin François Hollande passe la barre des 30 % (30,25 %), réalisant un score supérieur à sa moyenne nationale, Xavier Bertrand n’est pas, cette fois, maître en son royaume saint-quentinois. Nicolas Sarkozy, 25, 82 % des voix, arrive certes en deuxième position. Mais perd plus de 2000 électeurs par rapport à 2007 (6 597 voix hier pour 8756 il y a cinq ans). Les quartiers populaires lui infligent une vraie claque, légèrement contrebalancée par l’électorat demeurant dans les secteurs plus bourgeois.

Marine Le Pen n’est pas loin. Avec 5 714 suffrages (22,36 %), la présidente du Front National talonne le président sortant. Et dans certains petits villages autour de Saint-Quentin, Marine le Pen est parfois loin devant.

À tel point que sur l’Aisne, elle arrive en deuxième position derrière François Hollande. Celui qui, d’après les sondages, aurait pu lui contester la troisième place.

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE - dans AVRIL 2012
commenter cet article

commentaires