Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 14:57
MADAME CATHERINE GEINDRE NOMMEE DIRECTRICE GENERALE DU CHU D'AMIENS PICARDIE
Par décret du Président de la République en date du 21 juin 2011, Madame Catherine Geindre est nommée Directrice Générale du Centre Hospitalier Universitaire d'Amiens. Actuellement Directrice Générale Adjointe au CHU de Nice, elle prendra ses nouvelles fonctions le 8 août 2011.

Diplômée de l'Ecole Nationale de Santé Publique de Rennes (promotion 1981/1983) et titulaire d'une maîtrise en droit public, Catherine Geindre démarre sa carrière de Directrice d'hôpital aux Hospices Civils de Lyon où elle occupe différents postes entre 1984 et 2002.

En 2003, elle rejoint l'Institut de Cancérologie de la Loire à Saint Etienne en tant que chef d'établissement. Dans le cadre de cette fonction, elle ouvre en 2004 un établissement public hospitalo-universitaire spécialisé dans la lutte contre le cancer pour le bassin de santé stéphanois et prend en charge notamment le regroupement des activités de cancérologie du CHU de Saint Etienne et de la Mutualité Française Loire.

Depuis 2008, en tant que Directrice Générale Adjointe du CHU de Nice, elle participe à la mise en œuvre des orientations stratégiques de l'établissement. A titre d'exemple, elle mène le projet d'ouverture de l'hôpital Pasteur 2 et de la création du Groupement de Coopération Sanitaire Institut de la Face et du Cou avec le Centre de lutte contre le cancer Antoine Lacassagne.

Catherine Geindre succède à Philippe Domy, nommé Directeur Général du CHRU de Montpellier le 17 janvier dernier et à Etienne Duval, Directeur Général Adjoint du CHU d'Amiens qui assure la fonction de Directeur Général par Intérim.

Au CHU d'Amiens, elle aura notamment en charge de mener à bien le regroupement de l'ensemble des activités de court et moyen séjour sur le site de l'actuel hôpital sud, opération qui constitue l'un des plus gros chantiers hospitaliers de France.



 

- CHU AMIENS PICARDIE service Communication chu@chu-amiens.fr 03 22 66 80 22

Partager cet article
Repost0

commentaires

U
<br /> <br /> Jeudi 22 Janvier 2009<br /> <br /> <br /> AMIENS Le futur hôpital va sortir de terre<br /> <br /> <br /> <br /> Photos : <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Les nouveaux bâtiments vont être construits autour du CHU sud, en forme de croix au milieu de cette perspective du futur monosite.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> publicité<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> Après des années de préparation, 2009 sera marquée par le vrai début des travaux du monosite du CHU. Un chantier énorme de 520 millions d’euros qui doit se terminer en 2014, après la rénovation<br /> de l’hôpital sud.<br /> <br /> <br /> <br /> Le plus gros chantier hospitalo-universitaire de France va enfin se voir. Imaginé dans sa configuration finale il y a plus de six ans, le futur hôpital d'Amiens, qui regroupera au sud ses quatre<br /> entités aujourd'hui dispersées dans l'agglomération, s'apprête en effet à sortir de terre.<br /> <br /> <br /> Après les dévoiements de réseaux, les terrassements et les installations provisoires réalisées ces deux dernières années sur les 36 hectares de terrain qui cernent le CHU sud, le grand public<br /> pourra commencer à se faire idée du gigantisme de l'opération à l'automne.<br /> <br /> <br /> Car 2009 est une année décisive pour le futur monosite du CHU. Les travaux démarreront dès cet été par la mise en place du chantier. Les entreprises retenues après appel d'offres prendront alors<br /> leurs quartiers sur place. Avant de commencer à bâtir l'ensemble des plateaux techniques, les deux plots d'hospitalisation, l'ensemble des laboratoires, les pharmacies et les services généraux.<br /> <br /> <br /> <br /> <br /> <br /> « Une opération d'envergure nationale »<br /> <br /> <br /> « Nous partons cet été pour un chantier de trois ans qui doit nous permettre, début 2013, de regrouper toutes nos activités de chirurgie, d'urgences, de pôle mère-enfant et de pharmacie,<br /> a annoncé Philippe Domy, directeur général du CHU d'Amiens lors de la présentation de ses vœux (lire ci-dessous). À l'heure où nous l'avions annoncée en 2002 ! »<br /> <br /> <br /> Mais même après l'ouverture des nouveaux bâtiments à l'horizon 2013, le CHU n'en aura pas fini avec les travaux. Il faudra encore vider son hôpital sud actuel et le reconditionner pour qu'il<br /> puisse être opérationnel en 2014. Le tout pour un coût total de 520 millions d'euros.  « C'est une opération d'envergure nationale, la plus lourde pour les quatre à cinq ans qui<br /> viennent, insiste Philippe Domy. Nous allons avoir une valeur exemplaire. Que ce soit pour la maîtrise conceptuelle, la maîtrise de chantier, la maîtrise d'ouvrage ou la maîtrise<br /> fonctionnelle. »<br /> <br /> <br /> Évidemment, ce « site unique aura des conséquences sur le schéma urbain de l'agglomération pour les décennies à venir », fait remarquer Gilles Demailly, maire d'Amiens et président du<br /> conseil d'administration du CHU. Mais le jeu en vaut la chandelle puisqu'il « peut permettre à notre région et à notre capitale régionale d'être au niveau que méritent nos citoyens en matière<br /> de qualité de soins. Ils ne seront plus obligés d'aller dans d'autres métropoles. »<br /> <br /> <br /> Le président d'Amiens Métropole émet quand même deux réserves. « Ce projet doit se faire dans certaines conditions liées aux moyens dégagés pour faire fonctionner ce site unique, dans<br /> l'amélioration des conditions de travail et de vie. »<br /> <br /> <br /> La seconde concerne le départ du CHU d'Amiens-nord. « Il ne faut pas que cela porte préjudice à la population du nord de la ville, qui est fortement attachée à l'hôpital public »,<br /> s'inquiète Gilles Demailly. Qui milite donc pour la mise en place d'un service médical de proximité reposant à la fois sur une base publique et des partenaires privés.<br /> <br /> <br /> GWELTAS MORICE<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Avec une usine à gaz pour les techniciens des laboratoires...<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre