Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 09:36

Samedi 04 Août 2012

MONTDIDIER Une résidante à quatre pattes à l'hôpital

Filling qui pèse 35 kg est arrivée en mai dernier à l'unité de soins de longue durée. Elle rend ici visite à Marcel, 92 ans.

Filling qui pèse 35 kg est arrivée en mai dernier à l'unité de soins de longue durée. Elle rend ici visite à Marcel, 92 ans.

Une infirmière rend visite tous les jours à « ses résidants », de l'unité de soins de longue durée de Montdidier, avec une jeune golden retriever. La chienne stimule les patients.

«Je peux rentrer? C'est Christine avec Filling ». À l'unité de soins de longue durée de Montdidier, Christine Baruzier, 49 ans, n'est pas vraiment une infirmière comme les autres.

Tous les jours, elle visite «ses résidants » avec Filling, une chienne golden retriever de deux ans, spécialisée pour évoluer dans les maisons de retraite ou les unités médicalisées, comme celle de Montdidier. « Elle travaille pour les patients. Pour permettre notamment à certains de mieux vivre leur dépendance », raconte Christine.

Filling, douce et joueuse au long poil soyeux, et Christine, infirmière depuis quatre à l'unité de longue durée, ont suivi toutes les deux une formation. «Filling est passée par une famille d'accueil, avant de rejoindre les éducateurs de l'association Handi-chiens pour sa formation ».

Comme les résidants, Filling a ses petites habitudes. Journal dans la gueule, elle l'emmène pour Liliane, 90 ans, qui se prend au jeu du : « Tu me le donnes, je te le reprends ».

«Elle apporte un complément aux soins que nous donnons aux résidants, explique Christine. Par exemple, tous les jours avant son déjeuner, un résident la promène. Il a quelques difficultés pour marcher. Le fait de promener le chien, ça lui permet de conserver une autonomie ».

La chienne a aussi accompagné un résidant en fin de vie. Une sorte de thérapie, sans en être vraiment une du point de vue médical.

Comment est venue l'idée ? «Ça fait une dizaine d'années que j'y pensais, se souvient l'infirmière. Et le déclic s'est produit quand j'ai vu une famille qui est venue voir un résidant avec un petit chien. Ça le stimulait. Il n'était plus pareil, il était heureux ».

La direction a de suite été séduite par le projet. Convaincue, elle veut même aller plus loin. «Une animatrice et un agent hospitalier vont bientôt être formés pour être également avec la chienne ». Car le chien doit toujours être en présence de Christine, la seule pour l'instant formée. «Même si c'est un chien dressé pour, il faut que je sois toujours là, par mesure de sécurité pour les résidants ».

Filling est propriété d'Handi chiens, mais c'est Christine qui en a la responsabilité. La chienne dort chez elle. «Mon projet au départ, c'était de laisser le chien la nuit dans l'unité. Mais pour son bien-être, ce n'est pas possible. Il ne peut pas rester 24 heures sur 24 dans un même lieu ».

Et comme les résidants, Christine s'est attachée à Filling... Elle pourra définitivement l'adopter quand la chienne prendra sa retraite dans une dizaine d'années.

ÉLISE KERGAL  source le courrier picard.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE - dans AOUT 2012
commenter cet article

commentaires