Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 23:49

Jeudi 28 Juin 2012

MONTDIDIER L'accompagnement en gare des handicapés est lancé

Marie-Claude Pillon, en fauteuil, a testé hier, en gare de Montdidier, l'entrée et la descente du train en fauteuil.

Marie-Claude Pillon, en fauteuil, a testé hier, en gare de Montdidier, l'entrée et la descente du train en fauteuil.

Région et SNCF ont mis en place dans des gares de la Somme un accueil spécifique pour les handicapés. La méthode était testée hier à Montdidier.

« Je suis autonome, mais je dois marcher de temps en temps avec une canne. » Marie-Claude Pillon, élue de l'association des Paralysés de France (APF) d'Amiens, testait hier, en gare de Montdidier, la nouvelle prestation d'accueil et d'accompagnement, mise en place par la SNCF et la Région, depuis le 1er janvier, pour les personnes handicapées ou à mobilité réduite.

Atteinte de poliomyélite, Marie-Claude s'est fait accompagner en fauteuil roulant (mis à la disposition par la gare) jusqu'au train par un agent commercial de la SNCF pour prendre le train jusqu'à Amiens (ligne Compiègne-Amiens), hier. « On a signé un partenariat en mars dernier avec six associations de handicapés (dont APF), pour tester ce service et les agents », explique Patrick Fauqueux, responsable des services à la SNCF. La SNCF cherche à faire connaître cette prestation. Pour l'instant, aucune personne n'y a fait appel dans les gares de Montdidier et très peu à Moreuil.

En Haute-Somme, les gares d'Estrées-Saint-Denis, Albert, Corbie, Moreuil et TGV Haute-Picardie (depuis 2007) ont aussi mis en place cette assistance. « Mais Albert et Corbie ne sont pas encore en mesure de prendre en charge des personnes en fauteuil, car leurs gares ne sont pas aménagées pour, précise Patrick Fauqueux. Les travaux d'aménagement pour rendre accessible de la gare d'Albert démarreront en 2013. »

Depuis 2011, les différents agents commerciaux ont été formés (théorie et pratique avec notamment le maniement du fauteuil) pour accueillir les personnes handicapées. Mais ces tests leur permettent d'acquérir de l'expérience et de soulever, pour l'instant, les lacunes du service. « On a encore des choses à régler au niveau du matériel, souligne Lionel Marie, responsable commercial TER Somme. Il nous faut des rampes d'accès au train (pour faire passer les fauteuils) plus légères et malgré la rampe, il y a encore un espace entre la marche du train et le quai ». Des difficultés qu'a rencontrées Émilie Desseaux, agent commercial à la gare de Montdidier, hier.

Autre problème auquel sont confrontées les équipes : leur disponibilité. « Il n'y a qu'un agent commercial par gare. On doit donc fermer momentanément le guichet pour accompagner les personnes handicapées », détaille Patrick Fauqueux. Alors certains voyageurs pressés d'avoir leurs billets ne comprennent pas encore forcément qu'ils doivent attendre au guichet, le temps que les personnes handicapées soient accompagnées.

De prochains tests vont être effectués par des membres de l'APF, lundi prochain dans la gare d'Ailly-sur-Somme et dans quinze jours dans celle d'Estrées-Saint-Denis.

ÉLISE KERGAL  source le courrier picard

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE - dans JUIN 2012
commenter cet article

commentaires