Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 10:09

1184275096_3146843_1.jpg

Les habitants ont pu découvrir les locaux rénovés de la mairie. Même les plus avertis ont fait des découvertes. Suivez le guide, c'est un élu !

 

Alain Babaut et ses adjoints ont accueilli, samedi, les petits groupes de Corbéens qui sont venus visiter tout au long de la matinée les salles remises à neuf des services de la mairie. « Nous tenions chacun à guider nous-mêmes les visiteurs, leur faire découvrir le nouveau visage de leur mairie, tout particulièrement les parties réservées à des services administratifs où ils ne vont jamais », faisait remarquer le maire.

Beaucoup ont d'ailleurs été étonnés des vues plongeantes sur la ville avec des perspectives inhabituelles quand on est à l'étage. Les élus ont mêmes ouvert les fenêtres à certains qui voulaient prendre quelques photos. « Les pièces sont claires et lumineuses, la vie quotidienne du personnel doit avoir changé depuis cette réhabilitation », lançait Françoise, une corbéenne, en sortant de l'aile réservée au Centre communal d'aide sociale.

Chaque adjoint faisait visiter avec sa sensibilité le château, l'hôtel de ville qui a retrouvé son éclat grâce à un ravalement très réussi. Ainsi Jean-Baptiste Cauchy, chargé de l'action éducative, montrait les boulets de canon incrustés comme élément de décoration dans la façade ou faisait découvrir une petite statue, des armoiries et un puits de huit mètres de profondeur découvert entre les deux portes d'entrée.

Christian et Maryse, deux habitants de Seine-Saint-Denis et de passage dans la ville ont profité de cette visite où les élus ont expliqué en détail tous leurs choix dans l'agencement des locaux et le suivi des travaux réalisés dans le bâtiment. « Cette bâtisse, c'est le cachet de votre ville, c'est une belle idée d'avoir employé des moyens financiers pour la mettre si bien en valeur », confiait Christian à l'issue de sa visite.

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE Gérald - dans JUILLET 2013
commenter cet article

commentaires