Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 13:00

  HPIM2383.JPG

"Christine Lefèvre sur le marché de Corbie" @archive ANTOINE.G Corbie 2008-

 

Samedi 07 Janvier 2012

CANTON DE ROYE « Encore beaucoup à faire et à donner »

 

Pour Christine Lefèvre, conseillère générale du canton de Roye, la question ne se posait pas : l'envie de repartir pour un nouveau mandat était bien là. Histoire de poursuivre les projets lancés depuis le passage de la gauche à la majorité.

Courrier Picard : Pourquoi avez-vous choisi de vous représenter ?

Christine Lefèvre : Cela fait sept ans que je suis conseillère générale. Je crois avoir assumé cette tâche avec sérieux, ténacité et disponibilité. Et je considère que j'ai encore beaucoup à faire et à donner. On m'a chargé d'une mission il y a sept ans, j'ai envie de la poursuivre.

Durant cette mandature, quel est le projet dont vous êtes la plus fière ?

J'en ai plusieurs. Je dirais même que de manière générale je suis fière de tout ce que j'ai pu mener à bien car cela rend toujours service à quelqu'un. Maintenant, j'ai une satisfaction particulière concernant les projets qui ont été difficiles à faire aboutir : je pense au "tourne-à-gauche"de Laucourt, qui était attendu depuis quinze ans, ou à Beuvraignes, où une portion de route départementale était en très mauvais état et attendait depuis des années que quelqu'un fasse quelque chose. Dans un autre domaine, j'ajouterais que je suis assez fière aussi des aides financières aux cantines, quelque chose qui m'était cher.

Et y a t-il un dossier ou projet qui vous inspire des regrets ?

S'il y en a, c'est pour ceux qui ont été trop longs à se réaliser, avec les gens qui attendaient depuis longtemps. La caserne de pompiers, par exemple : on a clairement fait trop patienter les personnes qui y travaillent. Idem en ce qui concerne le CAT de Roye. De l'extérieur, on ne se rend pas toujours compte à quel point c'est long et difficile de faire bouger les choses.

Quelle sera votre priorité pour votre prochain mandat ?

Là, vous me demandez de dévoiler en avant-première mon programme (rires) ! Je veux poursuivre dans le sens de ce qui a déjà été fait. Je considère que le Département a joué un rôle essentiel de bouclier social et il faut persévérer dans cette direction. J'entends aussi continuer à être à la disposition de tous et de toutes... Et je m'attends à beaucoup de travail avec la suppression des contrats aidés au niveau des communes à partir du 1er janvier 2011.

Quels sont pour vous les points forts et les points faibles du canton ?

Les points forts, c'est la réussite de la zone industrielle de Roye et l'installation de nombreuses entreprises ; c'est un tissu associatif très fort par chez nous ; et à titre personnel, c'est le lien que j'ai pu établir avec tous les maires, sans exception, du canton. Cela facilite grandement la réalisation des projets.

Les points faibles, c'est le pouvoir d'achat très bas dans le Santerre ; c'est aussi la question de la mobilité ; et enfin, le regret d'avoir beaucoup d'entreprises qui s'installent chez nous, mais dont les besoins en apports humains ne correspondent pas à ce que les habitants du Santerre peuvent offrir comme qualifications professionnelles.

Propos recueillis par GUILLAUME WILLECOQ  source http://www.courrier-picard.fr/

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE - dans CANTONALES
commenter cet article

commentaires