Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 11:39

Dimanche 25 Mars 2012

AMIENS Les motards font du bruit

Selon la FFMC, il n'y a pas de « vote motard », pas d'appel à voter pour un untel ou untel. Mais ce sera à chacun de se décider en fonction de ce qu'il veut en terme de politique de sécurité routière. (PhotoFRED DOUCHET)

Selon la FFMC, il n'y a pas de « vote motard », pas d'appel à voter pour un untel ou untel. Mais ce sera à chacun de se décider en fonction de ce qu'il veut en terme de politique de sécurité routière. (PhotoFRED DOUCHET)

Venus de la Somme et de l'Oise, ils étaient entre 800 et 1000 hier à Amiens pour se faire entendre des candidats à l'élection présidentielle.

Avec le grand soleil installé au-dessus de la capitale régionale, on se doutait que les motards seraient nombreux. Ce fut le cas.

À 14 heures samedi, ils étaient entre 800 et 1000, venus de la Somme et de l'Oise, rassemblés devant le cirque d'Amiens, répondant à l'appel de la fédération des motards en colère (FFMC). Faisant hurler les moteurs, le cortège est parti une demi-heure plus tard pour une longue balade dans les rues d'Amiens.

Objectif: s'arrêter à chacun des radars installés aux feux rouges, pour peindre au sol un grand R avertissant de la présence de l'équipement. Les motards avaient pris soin de cacher leur plaque d'immatriculation...

Peser dans le débat de l'élection présidentielle

La date n'a pas été choisie au hasard par la FFMC. Cette manifestation, qui s'est déroulée un peu partout en province et se poursuit aujourd'hui à Paris, vise à peser dans le débat de l'élection présidentielle.

«Nous voulons qu'ils prennent en compte notre parole, nous pouvons apporter des choses en terme de sécurité routière, insiste Philippe Leduncq, président de la FFMC 80. Nous ne dénonçons pas la politique du tout répressif, nous le constatons. Mais avec 4millions de Français qui roulent sans permis de conduire, nous voyons que les résultats ne sont pas là

Un manifeste a été envoyé à tous les parlementaires, et tous les candidats à la présidentielle ont été contactés. «Seule Eva Joly a répondu», constate Philippe Leduncq, qui regrette l'absence de la sécurité routière des programmes des candidats.

Les motards veulent une autre politique de sécurité routière, accès sur le civisme, la formation dès le plus jeune âge, ou encore une réforme du code de la route.

Reste que le nombre de morts sur les routes de France n'a jamais été aussi bas, avec moins de4000 tués sur un an. N'est-ce pas là le résultat positif de l'action gouvernementale? «Ces chiffres ne sont pas le fait des radars et de l'hyperrépressif. Ce n'est pas en mettant des radars partout que l'on empêchera un conducteur ivre de foncer dans un arrêt de bus!», commente Philippe Leduncq.

Les motards sont-ils les mieux placés pour parler alors même que l'un des leurs a encore perdu la vie hier sur une route de la Somme? Le président Sarkozy aime à rappeler lui un chiffre: 24% des morts sur la route sont des utilisateurs de deux-roues alors qu'ils ne représentent que 2% du trafic.

«C'est faux, on ne sait pas d'où ils sortent ces 2%. Et ils ne prennent pas en compte le fait que le nombre de morts est stable depuis 7 ans, alors que le parc de motos a augmenté de 50%, ce qui est énorme».

Selon la FFMC, il n'y a pas de «vote motard», pas d'appel à voter pour un untel ou untel. Mais ce sera à chacun de se décider en fonction de ce qu'il veut en terme de politique de sécurité routière. Les motards sont plus de 4millions en France, cela va forcément compter dans les urnes.

GAUTIER LECARDONNEL source le courrier picard.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE - dans MARS
commenter cet article

commentaires