Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 22:41

Lundi 06 Août 2012

AMIENS-NORD Entre violences et scepticisme

Le marché dominical s'est tenu, hier, sur la place du Colvert. Là où quelques heures avant, des affrontements ont éclaté entre jeunes et policiers.

Le marché dominical s'est tenu, hier, sur la place du Colvert. Là où quelques heures avant, des affrontements ont éclaté entre jeunes et policiers.

Après un classement en zone de sécurité prioritaire, des affrontements entre jeunes et policiers ont eu lieu à Amiens nord. Sur le marché, riverains et commerçants confiaient leur lassitude.

À l'heure du marché dominical, la place du Colvert ne portait, hier matin, plus aucune trace des affrontements entre jeunes et policiers, qui ont perturbé le quartier quelques heures auparavant. Les commerçants faisaient leurs affaires, les chalands remplissaient leur panier comme si le quartier était rompu à ces nuits agitées. Alors, le classement du quartier en Zone de sécurité prioritaire, annoncé vendredi par le ministre de l'Intérieur, ne soulève pas l'enthousiasme.

«Ça ne changera rien », lâche une retraitée, établie dans le quartier depuis plusieurs décennies. Cette dernière, comme toutes les personnes interrogées, a choisi de garder l'anonymat : la crainte des représailles étant dans toutes les têtes.

Certains préfèrent alors un pseudonyme. C'est le cas de celui qui se fait appeler «M. Ben », un trentenaire dont la boutique est implantée dans le centre commercial. «C'est foutu. Mettre plus de policiers va empirer les choses, pense le jeune homme. Ils cassent et brûlent des voitures gratuitement. Il n'y a aucune revendication derrière. Tout est une question d'éducation de ces jeunes, dont la plupart sont encore au collège. Et tant que ces adolescents n'auront pas de but, toutes les mesures répressives imaginées par les autorités ne serviront à rien. »

Retour du dialogue souhaité

D'autres confient également «avoir peur que la situation s'aggrave », si l'on augmente les effectifs des forces de l'ordre dans le quartier nord. «Il ne faut pas qu'il y ait un trop gros rapport de force. Car dès qu'ils voient les policiers en uniformes et armés, les jeunes se braquent », analyse une autre commerçante. Elle suggère plutôt un retour au dialogue.

La solution semble évidente pour tous : «Il faudrait plus de relationnel et moins de répression systématique », affirme celui que tous appellent Rachid, à la tête d'un petit commerce depuis 20 ans. «Moins de policiers et des médiateurs de quartier, là ça irait mieux, poursuit M. Ben. Les jeunes pourraient parler, être orientés, être occupés utilement. Un psychologue serait peut-être bénéfique car c'est à leur âge qu'il faut agir. Après, c'est trop tard. »
 En attendant, lorsque les tensions entre émeutiers et policiers sont vives, c'est l'ensemble du quartier qui trinque. Et ça, les riverains ont de plus en plus de mal à l'accepter. «Il ne faut pas généraliser. Il y a des gens bien ici qui souhaitent que le quartier nord redevienne ce qu'il était il y a 20 ans », réagit une internaute, Jennifer, sur notre page Facebook. «Le problème, c'est qu'il n'y a pas que les policiers et les jeunes. Il y a des gens entre les deux, nous. Et nous en avons marre » , tranche Jamila, 40 ans dont 18 passés au Colvert où elle vit et travaille. Depuis 1 an, elle avoue avoir changé ses habitudes : «Entre ces jeunes qui déboulent de nulle part en scooter et les voitures de police qui roulent à toute vitesse, je préfère faire mes courses plus tôt dans les journée. » «Beaucoup de gens extérieurs n'osent plus venir et nos affaires en pâtissent », se désole enfin M. Ben.

Une «mauvaise publicité » dont tous se passeraient bien.

ALEXANDRA MAUVIEL source le courrier picard.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by ANTOINE - dans AOUT 2012
commenter cet article

commentaires

un lecteur assidu de votre blog 06/08/2012 22:51


Dimanche 05 Août 2012


AMIENS Soirée tendue à Amiens-Nord




publicité







Samedi soir, vers 19h45, des policiers ont violemment été pris à partie par un groupe d'une centaine de jeunes place du Colvert à Amiens-Nord.


Les policiers intervenaient pour sécuriser le travail des pompiers qui s'activaient sur un feu volontairement allumé sur un parking entre l'avenue de la Paix et la rue Gounod.


Depuis la place du Colvert, les jeunes qui, pour la plupart, avaient relevé la capuche de leur sweat-shirt, lançaient toutes sortes de projectiles sur les policiers : cailloux, bouteilles en
verre etc. Tandis qu'un autre groupe, particulièrement virulent, allait au contact des policiers en les provoquant.


Ces affrontements n'auraient pas fait de blessé chez les policiers mais un jeune, mineur, a été atteint à la cheville. On ignorait hier soir l'origine de sa blessure qui semblait légère.


Ces violences interviennent au lendemain de l'annonce par le ministre de l'Intérieur du classement d'Amiens nord en Zone de sécurité prioritaire.


Cette mesure, demandée et donc attendue par la municipalité d'Amiens, devrait permettre d'allouer plus de moyens aux policiers tant en matière de représentation que de prévention.